Fête du printemps au Lieu historique national du Fort-Chambly

18 mai 2017
Fête du printemps au Lieu historique national du Fort-Chambly

Événement grand public : Samedi 20 mai de 13 h à 16 h
Coup d’envoi de la saison 2017
Activités pour toute la famille

Un printemps haut en couleurs!
Célébrations de l’arbre de mai et reconstitutions historiques

Le Fort-Chambly ouvre ses portes pour une saison sous le signe des célébrations. Participez à la traditionnelle cérémonie de la plantation du mai avec les animateurs en costume d’époque et festoyez au rythme de la musique et des danses traditionnelles dans la cour du fort.

*présence de la compagnie de Lacorne entre le vendredi soir et le dimanche midi. Horaire libre pour leur école du soldat à tout moment sauf pendant notre ‘’clou’’ de la fête, soit de 13 h à 16 h le samedi, pour se joindre à l’animation et nous aider à mousser l’événement.

Plantation du potager patrimoniale
L’expert en semences patrimoniales Michel Richard, accompagné de 2 guides du fort, procédera à la plantation du potager patrimonial.

De plus, les visiteurs seront invités à faire eux-mêmes, sur place, un semis pour la maison. Ainsi les variétés patrimoniales prendront racine dans d’autres potagers et permettront de faire découvrir aux gens, jusque dans leur assiette, la saveur de ces variétés méconnues.

En continu au cours de l’événement

À savoir au sujet du potager :

- L’élaboration du plan du potager et les conseils sur les variétés patrimoniales nous ont été grandement fournis par monsieur Michel Richard, passionné des semences patrimoniales et auteur du blogue : le potager d’antan. Une vingtaine d’espèces anciennes seront plantées. M. Richard sera également présent à la Saint-Louis et à la fête des récoltes pour des animations au public. https://potagerdantan.wordpress.com/a-propos/

- L’entretien du potager se fait depuis 2016 via l’organisme Les jardins de la terre, une entreprise d'insertion oeuvrant dans le secteur horticole et agricole biologique. Leur programme d'insertion vise à accompagner des jeunes adultes en difficultés d'insertion, face au marché du travail. www.jardinsdelaterre.org

- En fin de saison, les récoltes seront données, pour une deuxième année, à l’organisme La corne d’abondance, situé à proximité du fort, et dont la mission est la suivante :
    - un organisme communautaire en santé et services sociaux;
    - une ressource d’éducation populaire sur la saine alimentation et les habiletés culinaires;
    - un acteur de la direction de la santé publique;
    - un agent de transformation sociale;
    - un « Leader » dans la lutte à la pauvreté et l’exclusion sociale, au coeur de la participation citoyenne.
www.cornedabondance.com

Célébration traditionnelle - La plantation du mai
Mise en contexte
Il s’agit d’une très ancienne coutume, qui est venue ici de France au début du 17e siècle. Cette fête se déroule normalement le premier mai. Ce moi donne son nom à l’arbre qui sera planté tel un mat. Ce «mai» est un grand arbre (épinette, pin), jusqu’à 60 pieds, très droit. Il est ébranché à l’exception de la tête qui portera le nom de «bouquet». Ce bouquet peut être orné de rubans et surtout d’une girouette en forme de coq.

Lorsque ce mai est planté dans le sol, commencent diverses réjouissances comme un banquet, des chants, des danses. Ces festivités soulignent l’arrivée du printemps.

En Nouvelle-France cette plantation est inscrite dans les traditions seigneuriales. Lors de la plantation du mai, les habitants se présentent au manoir du seigneur avec le mai prêt à être planté. Les conventions veulent que le seigneur feigne la surprise. Les habitants demandent l’autorisation de planter le mai devant la résidence. Celle-ci est évidemment accordée. C’est au seigneur que revient l’honneur de «baptiser le mai». D’abord en prenant un trait d’eau de vie. Ensuite en tirant à blanc et à bout portant avec un fusil sur le tronc écorcé. Le bruit des tirs fait partie de la fête. La famille de seigneurs et tous les habitants, hommes et femmes, tirent à tour de rôle pour noircir le mai. Le bruit des tirs fait partie de la fête. Le tout se poursuit avec un festin offert par le seigneur. En bref, on souligne dans la joie l'arrivée du printemps et les liens qui unissent les gens dans la seigneurie.

C’est donc cette fête que nous évoquons au fort Chambly.

Des reconstituteurs représenteront les soldats et les habitants, ainsi que le seigneur, pour faire revivre cette tradition au public d’aujourd’hui, de la préparation de l’arbre de mai aux danses populaires, en passant par l’étonnante action de ‘’noircir le mat’’.

Animations supplémentaires

Un petit arbre du mai pour les enfants sera également monté. Les plus jeunes seront invités à ‘’noircir le mat’’ à leur façon, avec des pistolets à eau.

Le trio musical d’époque La Sainte Barbe fera l’animation musicale au cours de l’événement.

De l’animation sera également offerte dans la salle Jacques-de-Chambly par le personnel du site.

L’accès à toutes les expositions est évidemment offert tout au long de la journée.

Plantation par le public de la nouvelle zone d’exposition reliée à la bière en Nouvelle-France, dans la cour intérieure du fort. Les enfants seront invités à planter collectivement les petites graines des variétés de céréales qui permettaient aux habitants de l’époque à fabriquer de la bière.